La teigne (tinea capitis)

► Qu’est-ce que la teigne ? 

La teigne est une maladie fongique très contagieuse du cuir chevelu et des poils provoquée par des champignons, les dermatophyles, tels que le microsporum ou le Trichophyton qui attaquent la Kératine.  C’est un genre de mycose qui touche surtout les enfants de 2 à 12 ans, mais aussi les animaux comme le chat, le chien et le cheval.  Elle peut avoir l’apparence de pellicules, de croûtes de lait ou de petites plaques squameuses parfois rouges, d’où l’importance de savoir bien la reconnaître afin de la traiter sans tarder. La teigne n’est pas pour autant aune maladie grave. La chute des cheveux demeure cependant localisée. 

► Quelles sont les personnes à risque ? 

  • En théorie, la teigne peut toucher n’importe qui mais ce sont surtout les enfants et les jeunes adultes qui courent le risque de l’attraper.
  • La teigne peut toucher les agriculteurs, les vétérinaires et les personnes souvent en contact avec des chevaux et certains animaux de compagnie.
  • Elle touche aussi les jeunes enfants fréquemment en contact avec des animaux domestiques.
  • Elle peut toucher les personnes diabétiques et les personnes au système immunitaire affaibli.
  • Elle peut toucher les personnes souffrant d’eczéma ou de psoriasis.

► Comment l’attrape-t-on ? 

En Amérique du Nord, la teigne est souvent causée par le champignon Trichophyton tonsurans, mais d’autres formes de champignons en seraient aussi responsables. Les champignons peuvent se propager de diverses façons: 

  • Par contact direct, en touchant par exemple une personne souffrant de teigne.
  • Par contact avec des objets contaminés, tels que les brosses, les rasoirs des coiffeurs, les chapeaux, les casquettes, les gants, les ciseaux, les taies d’oreiller, etc.
  • Par des objets que l’enfant manipule dans son entourage scolaire tels que le matériel scolaire et les vêtements.  
  • Par contact avec des squames infectées, en particulier dans un endroit humide et chaud (vestiaire, cabine de douche, sauna, etc.).

Ce sont les spores des champignons, très résistantes, qui sont responsables de la teigne. Les spores pénètrent dans les cheveux, les fragilisent et provoquent leur chute. 

La durée d’incubation pour voir apparaître les premiers symptômes de la teigne est d’environ deux à trois semaines. 

► Quels sont les symptômes de la teigne ? 

Les symptômes de la teigne varient en fonction du type de dermatophytes : 

1- Les teignes tondantes 

  • Elles représentent près de 80 % des cas observés.
  • Elles touchent principalement les enfants
  • Le Microsporume est le champignon actif qui peut être transmis par l’homme, le chat ou le chien. 
  • Les symptômes débutent par de petites taches rouges sur le cuir chevelu accompagnées de quelques plaques blanchâtres ou grisâtres arrondies, assez grandes (4-6 cm) et recouvertes de squames, avec des cheveux cassés très courts (3-5 mm). 
  • Ces plaques causent des démangeaisons (prurits) ou de brûlures parfois intenses. Les cheveux en dehors des plaques paraissent normaux. Il peut aussi y avoir un gonflement et une sécrétion d’humidité.
  • Dans les teignes tondantes dues à la forme Trichophyton, les plaques sont plus petites (1-2 cm), nombreuses avec des cheveux cassés ras.

2- Le kérion 

  • C’est une forme de teigne suppurée très inflammatoire, souvent due à des dermatophytes zoophiles (cheval, chèvre, mouton…). 
  • Les champignons détruisent les follicules pileux et entraînent de grandes lésions ressemblant à des macarons surélevés parsemés de pustules et de cheveux abîmés.  
  • Des lésions localisées au niveau de la barbe ou du cuir chevelu, qui sont douloureuses et accompagnées occasionnellement d’une hypertrophie des ganglions et de la fièvre.  A un stade avancé, la perte de cheveux peut être définitive.

3- La teigne favique ou favus

  • Même si elle est rare, il s’agit de la forme de teigne la plus agressive car elle entraîne une alopécie définitive et laisse des cicatrices
  • Elles est due à un dermatophyte anthropophile (Trichophyton schonleinii) et se loge  dans la racine des cheveux et provoque de petites plaques recouvertes d’une croûte jaunâtre au milieu desquelles se trouve un cheveu qui, en évoluant, prend l’aspect d’un godet. 

► Comment se fait le diagnostic de la teigne ?  

Dès que le patient remarque un des symptôme de la teigne, il faut qu’il consulte le plus rapidement possible un bon dermatologue qui fera la lumière sur la présence de cette infection.   

  • Une lampe à ultraviolets (lumière de Wood) est orientée sur les lésions qui, pour certains champignons, donne un aspect fluorescent vert bleu vif aux cheveux contaminés. 
  • Le dermatologue prescrira un prélèvement mycologique auprès d’un laboratoire d’analyse spécialisé, qui, après avoir gratté la surface de la tache, recueillera les débris et prélèvera des cheveux. 
  • L’examen de ces prélèvements au microscope et la mise en culture du champignon permettent de connaître sa nature exacte (s’il est d’origine humaine ou animale).  Les résultats sont obtenus au bout de 3 à 4 semaines.

Une fois le type d’infection identifié, le dermatologue peut entamer le traitement adapté à la forme de la teigne. 

► Quels sont les traitements de la teigne ? 

En raison de la grande résistance des champignons, le traitement des teignes est long et peut prendre habituellement de 6 à 8 semaines. Les teignes dues au Trichopyton tonsurans sont plus difficiles à traiter que les autres. 

Il est important de raser la partie à traiter et quelquefois tout le crâne pour de meilleurs résultats. 

Le traitement repose sur l’administration orale d’antifongiques ou d’antimycosiques pendant plusieurs semaines sous forme de comprimés ou de crème associés à des shampoings spécifiques anti-champignons que l’on peut se procurer en pharmacie.

Le traitement de la teigne fait appel à un médicament très efficace la Griséofulvine

Pour les enfants, on peut utiliser la Griséofulvine ou la terbinafine associée à un shampoing au sulfure de sélénium. 

En revanche, il est essentiel de bien séparer les effets personnels et autres accessoires (peigne, brosse, serviette, gant, coussin…) de l’enfant malade. 

S’il s’agit d’un champignon zoophile, un vétérinaire doit examiner l’animal.

► Comment prévenir la contagion ?

Lorsqu’un membre de votre famille ou encore de votre entourage est contaminé, il est important d’empêcher les squames et les poils infectieux de se répandre chez vous. Voici quelques conseils utiles : 

  • Assurez-vous de vous laver soigneusement les mains après un contact avec la personne touchée.
  • Ne partagez avec personne vos vêtements, chapeaux, peignes, brosses, barrettes, casquettes et autres accessoires pour les cheveux.
  • Utilisez vos propres serviettes et gants de toilette. 
  • Après utilisation, nettoyez soigneusement à l’alcool 70% les peignes, brosses, rasoirs et tout accessoire de toilette. 
  • Nettoyez tables, chaises, planchers…, avec un chiffon humide et séchez-les ensuite.
  • Rincez soigneusement la douche et les robinets après utilisation.
  • Les enfants atteints peuvent aller à la crèche, à la garderie ou à l’école si le traitement est entamé.
  • Si vous pensez que votre animal est infecté, allez directement chez le vétérinaire.
  • Les animaux atteints devraient être isolés et leurs objets ne doivent pas être utilisés par d’autres animaux.

► Mon enfant qui souffre de teigne peut-il aller à l’école ? 

Oui, votre enfant peut fréquenter son école et aller à la garderie à condition qu’il commence à suivre de façon rigoureuse son traitement. Il faudra toutefois informer la garderie ou l’école que votre enfant suit un traitement pour la teigne. De plus, votre enfant doit comprendre qu’il ne doit, sous aucun prétexte, partager ses affaires, ses objets personnels, avec ses camarades de classe. 

De manière générale, les cheveux de votre enfant vont repousser sauf pour le cas des des teignes sévères. 

Si vous remarquez les symptômes décrits ci-dessus, n’hésitez pas à nous contacter pour prendre un rendez-vous au numéro de téléphone  514 400 3291. Nous nous ferons un grand plaisir de répondre à vos questions et de vous apporter l’aide que votre situation exige.